Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les BMC ont remporté la 9e étape du Tour de France, un contre-la-montre par équipes entre Vannes et Plumelec (28 km). Ils ont devancé la Sky de Chris Froome d'une seconde.

Le suspense a donc été intense dans cette étape. L'écart réel entre les deux formations de tête est exactement de 62 centièmes de seconde, selon les chronométreurs qui se basent sur le temps du cinquième coureur de chaque équipe.

La formation Movistar du grimpeur colombien Nairo Quintana a pris la 3e place à 4'' seulement des vainqueurs. Alberto Contador et les Tinkoff ont fini au 4e rang à 28'', juste devant les Astana de Vincenzo Nibali, qui a concédé 35''. L'équipe suisse IAM s'est bien comportée. Elle a pris la 6e place de ce chrono à 38''.

A l'aube de la journée de repos, Chris Froome reste maillot jaune. Il compte 12'' d'avance sur l'Américain Tejay Van Garderen (BMC). Le coureur anglais, vainqueur de la Grande Boucle en 2013, est le mieux placé des quatre favoris. Il possède 1'03 d'avance sur Alberto Contador (Esp), 1'59 sur Nairo Quintana (Col) et 2'23 sur Vincenzo Nibali (It), le vainqueur sortant.

Outre van Garderen, l'équipe victorieuse - et aussi détentrice du titre mondial de la discipline depuis l'automne passé - était composée des Italiens Damiano Caruso, Daniel Oss et Manuel Quinziato, de l'Australien Rohan Dennis (premier maillot jaune du Tour), de l'Espagnol Samuel Sanchez, des Suisses Michael Schär et Danilo Wyss, et du Belge Greg Van Avermaet.

ATS