Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Tour rejoint aujourd'hui le massif des Alpes dans la 16e étape qui relie Bourg de Péage à Gap, à la veille de la seconde journée de repos.

Le parcours de 201 kilomètres à partir de la vallée du Rhône comporte deux ascensions classées en deuxième catégorie, le col de Cabre (Km 130) et surtout le col de Manse (Km 189).

Cette montée, souvent empruntée ces dernières années, est suivie par l'acrobatique descente de la Rochette. En 2003, Lance Armstrong avait évité de justesse la chute de l'Espagnol Joseba Beloki puis s'était livré à un numéro de VTT en coupant à travers champs.

L'arrivée est jugée au bout d'une ligne droite de 1300 mètres pour rejoindre Gap à la veille de la seconde journée de repos.

La préfecture des Hautes-Alpes accueille une arrivée d'étape du Tour pour la 23e fois. Les derniers vainqueurs ont pour noms le Portugais Sergio Paulinho (2010), le Norvégien Thor Hushovd (2011) et le Portugais Rui Costa (2013), lequel s'était dégagé dans la montée de Manse.

Cette 16e étape va peut-être permettre à Nairo Quintana de lancer une nouvelle offensive sur Chris Froome. Le Colombien, distancé de 3'10 au classement général, n'a pas encore réussi à distancer le Britannique, mais il est désormais contraint de jouer son va-tout dans les Alpes s'il veut avoir encore une petite chance de terminer en jaune à Paris.

ATS