Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le premier sommet du Tour de France attend les coureurs aujourd'hui lors de la 10e étape menant, sur 167 kilomètres, de Tarbes à La Pierre-Saint-Martin dans les Pyrénées.

Le premier acte du triptyque pyrénéen ne comporte que trois petites côtes de quatrième catégorie avant l'ascension finale, une longue montée de 15,3 kilomètres à 7,4% de moyenne qui commence au hameau de la Mouline, après le passage dans le village d'Arette martyrisé en 1967 par une secousse sismique.

La route, d'une pente irrégulière et sévère surtout dans ses 10 premiers kilomètres, franchit le col du Soudet à hauteur de la flamme rouge du dernier kilomètre et se prolonge jusqu'à l'arrivée située à l'altitude de 1610 mètres.

La petite station de montagne, connue aussi pour ses gouffres profonds explorés par maintes expéditions de spéléologie, accueille le Tour pour la première fois de son histoire. A quelques encablures à peine de la frontière franco-espagnole.

Cette première étape de montagne devrait permettre aux favoris de lancer la grande bataille pour le maillot jaune. Pour l'instant, c'est le Britannique Chris Froome qui est leader, avec 12 secondes d'avance sur l'Américain Tejay Van Garderen. Les trois autres grands favoris sont un peu plus loin: l'Espagnol Alberto Contador est 5e du général à 1'03, le Colombien Nairo Quintana suit à la 9e place à 1'59 et l'Italien Vincenzo Nibali pointe au 13e rang à 2'22.

Côté suisse, le meilleur représentant est le Lucernois Mathias Frank, 20e du général à 4'32 de Froome.

ATS