Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Geraint Thomas est le premier leader du Tour de Romandie. Le Gallois de l'équipe Sky a remporté le prologue de Lausanne.
Sur les quais d'Ouchy, Thomas a bouclé les 3,3 km du parcours en 3'29''43, devançant l'Italien Giacomo Nizzolo (à 5'') et un autre Britannique, Mark Cavendish (à 6'').
Agé de 25 ans, Thomas s'est jusqu'ici surtout distingué sur piste. Un domaine dans lequel il excelle, comme en témoignent son sacre olympique en 2008 et ses trois titres mondiaux, à chaque fois dans la poursuite par équipes.
Même s'il se met gentiment à la route (victoire au Tour de Bavière en 2011), il continue d'exercer ses talents de pistard. Au début du mois, il avait ainsi décroché une nouvelle médaille d'or aux Mondiaux de Melbourne (Aus) avec la Grande-Bretagne.
Outre ses indéniables qualités de rouleur, Thomas a été favorisé mardi par la météo. S'il a dû composer - comme tous les autres coureurs - avec le vent et la fraîcheur, le Gallois a au moins eu la chance de s'élancer avant la pluie.
Cadel Evans ne peut pas en dire autant. Dernier à s'élancer en sa qualité de tenant du titre, l'Australien a perdu vingt secondes et échoué au 80e rang. Son rival désigné pour la victoire finale, le Britannique Bradley Wiggins, a beaucoup mieux limité la casse sous la pluie. Le leader des Sky s'est classé 11e à 9'' de Thomas.
Le meilleur Suisse du jour a été Steve Morabito. Le Valaisan a pris la 31e place, à 13 secondes du vainqueur.
Mercredi, la première étape reliera Morges à La Chaux-de-Fonds sur 184,5 km. Jugée sur le "Pod", l'arrivée ne va pas forcément déboucher sur un sprint massif. Le parcours est piégeux dans le final, avec notamment la côte de La Sagne à onze kilomètres de la ligne. Les puncheurs pourraient en profiter.

ATS