Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski nordique - La Polonaise Justyna Kowalczyk a réussi la passe de trois dans le Tour de ski féminin.
La Norvégienne Marit Björgen, qui rêvait de la détrôner, a calé dans la montée finale vers l'Alpe Cermis (It), perdant 28 secondes au final sur la double championne du monde de 2009.
Grande dominatrice du début de saison avec trois victoires impressionnantes avant le Tour, Björgen a perdu pied dans les instants décisifs dimanche, sur la portion la plus raide menant à l'Alpe Cermis. La Norvégienne avait tout misé sur ce Tour, seule épreuve majeure qu'elle n'a encore jamais gagnée. Elle échoue pour avoir peut-être présumé de ses forces en début de saison.
A l'inverse, Kowalczyk (28 ans) est allée crescendo ces dernières semaines après un début d'hiver en demi-teinte. La Polonaise s'est montrée régulière tout au long du Tour même si elle a dû céder brièvement le dossard rouge de leader à sa rivale.
Cette victoire lui permet de poser des jalons peut-être décisifs en vue du globe de cristal de la Coupe du monde, qu'elle a déjà remporté les trois dernières saisons. La Norvégienne Therese Johaug s'est classée 3e du Tour, à 3'57.

ATS