Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Le Portugais Rui Costa (Movistar) a remporté le 76e Tour de Suisse. Avec l'aide de son coéquipier Alejandro Valverde, il a parfaitement résisté à toutes les attaques sur la route de Sörenberg.
Cette dernière étape alpestre a été remportée par l'Estonien Tanel Kangert (Astana) échappé dès le 44e des 215 km en compagnie du Français Jérémy Roy, du Belge Kris Boeckmans, de l'Américain Brent Bookwalter et de l'Italien Matteo Montaguti. Les cinq hommes ont compté plus de 13 minutes d'avance. Pour finir, seuls Roy et Kangert se sont disputé la victoire au sprint. L'Estonien (25 ans) s'est largement imposé pour fêter son plus grand succès de sa carrière. En 2010, il avait quitté le monde professionnel pour recourir une année en amateur après deux premières saisons chez AG2R.
Jusque dans les derniers kilomètres, la victoire finale de Costa a été remise en cause. Le Néerlandais Steven Kruijswijk, 8e du général à 1'01'', s'était échappé en compagnie de Mathias Frank et comptait plus de 30'' d'avance sur le groupe du Portugais à 10 km de l'arrivée. Mais l'incroyable travail d'Alejandro Valverde a permis au groupe de se rapprocher de Kruijswijk. A 5 km de la ligne, Valverde se relevait et Costa assumait la poursuite. Bien plus en jambes que la veille sur la route d'Arosa, le Lusitanien sauvait avec maestria son maillot jaune. Il est le premier Portugais à remporter le Tour de Suisse.
L'autre grande attaque de la journée avait été l'oeuvre de Frank Schleck. Le Luxembourgeois avait attaqué à 5 km du sommet du col du Glaubenberg (hors-catégorie), situé à 40 km de l'arrivée, réussissant à se forger une avance de 52'' sur Costa. Mais dans la descente, Valverde prenait déjà la tête de la poursuite. L'aîné des Schleck se retrouvait ensuite sur un terrain beaucoup moins favorable avec un long faux plat si bien qu'il préférait se relever et attendre le groupe du maillot jaune.
Rui Costa (25 ans), ancien vainqueur des Quatre jours de Dunkerque, est un coureur polyvalent. Il a forgé son succès en montagne lors de l'étape de Verbier et s'est montré bon rouleur vendredi sur le tracé du contre-la-montre de Gossau. Mais le Portugais avait laissé des forces dans cet exercice. Des efforts qui ont failli lui coûter son maillot jaune sur la route d'Arosa. Heureusement, Alejandro Valverde veillait déjà au grain...

ATS