Navigation

Toyota rappelle 520'000 véhicules pour divers soucis techniques

Ce contenu a été publié le 23 mai 2014 - 07:19
(Keystone-ATS)

Toyota a rappelé 520'000 véhicules pour divers soucis techniques, a-t-on appris vendredi auprès du constructeur d'automobiles japonais. Les rappels concernent essentiellement l'Amérique du Nord.

Le premier fabricant mondial de véhicules fait notamment revenir au garage 450'000 monospaces Sienna, produits entre 2004 et 2011, dont 370'000 aux Etats-Unis et 80'000 au Canada, pour un problème sur le câble qui fixe la roue de secours au véhicule.

Dans les régions du nord des Etats-Unis et au Canada, où les routes sont souvent salées pour les rendre praticables par temps neigeux, un phénomène de corrosion peut entraîner la rupture de ce câble et la chute de la roue de secours sur la chaussée.

Quelque 55'000 SUV Highlander fabriqués entre novembre 2013 et mai 2014 sont rappelés également, principalement aux Etats-Unis mais aussi au Canada et au Mexique, à cause d'un problème de ceinture de sécurité sur le siège passager avant.

Neuf millions de rappels en 2009

Environ 16'000 berlines de luxe Lexus GS250 et GS350 fabriquées en 2012 sont aussi concernées, essentiellement en Amérique du Nord mais aussi en Europe et en Chine. Un mauvais réglage de la pédale de frein peut entraîner une "décélération modérée" non voulue par le conducteur.

Toyota avait dû rappeler en urgence à la fin 2009 et au début 2010 près de 9 millions de voitures dans le monde, notamment aux Etats-Unis, à cause de pédales d'accélération pouvant rester bloquées en position enfoncée ou de freins réagissant tardivement. Cette affaire ayant nui à son image, le groupe japonais est désormais très prudent et procède régulièrement à des rappels massifs, y compris pour des problèmes n'engageant pas la sécurité du véhicule.

Son concurrent américain General Motors, visé par plusieurs enquêtes en raison de rappels tardifs de véhicules, en a annoncé toute une série ces derniers mois. Il a ainsi rappelé des millions de véhicules depuis le début de l'année aux Etats-Unis pour différents problèmes de sécurité, dont certains associés à des accidents mortels. Un rappel de 2,4 millions de véhicules a encore été annoncé mardi dernier.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.