Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Confiserie sympathique", mais "pas un concentré d'intelligence": les avocats des deux parties se opposé sur la signification du mot "chamallow" (image symbolique).

Wikipedia

(sda-ats)

Le tribunal correctionnel de Toulouse a jugé mardi que comparer une personne à un "chamallow" ne constituait "pas une injure". Il a débouté un maire qui s'était senti insulté lorsqu'il avait été comparé à cette friandise par un de ses conseillers municipaux.

François Arderiu, maire de La Salvetat-Saint-Gilles (Haute-Garonne), devra également payer 1000 euros pour frais d'avocat, a annoncé l'avocat du conseiller communal qui était visé par la plainte pour "injure publique envers personne dépositaire de l'autorité publique".

"Ce conseil municipal est à l'image de notre bon maire, qui m'évoque un chamallow", avait écrit le prévenu dans un courriel du 24 juin 2015. "Il est mou et gluant", avait-il ajouté, accompagnant ses propos d'une photo des bonbons en question.

A la barre, il avait expliqué qu'il envoyait ce type de compte-rendu après chaque conseil, à une liste de personnes "mouvante". Mais utiliser la boîte électronique professionnelle de son entreprise avait été "une erreur", selon lui.

L'exemple de Hollande

"Je pense que personne ici n'aimerait recevoir cette qualification", avait ironisé Laurent de Caunes, avocat de l'édile. "On sait que le chamallow, ce n'est pas un concentré d'intelligence quand on en fait l'allégorie", avait-il tancé.

"C'est une confiserie sympathique", avait répondu Me Iglesis, avant de proposer une sucrerie à son confrère en soulignant qu'il s'agissait d'"une communication strictement politique, envoyée à un groupe restreint de personnes" soit "42 adresses dont 17 erronées"

Soulignant que la jurisprudence autorise "une certaine liberté" dans le cadre du débat public, "allant quelques fois jusqu'à l'outrance", l'avocat avait énuméré les qualificatifs associés au président François Hollande: "Flamby", "Fraise tagada", "Guimauve le conquérant".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS