Navigation

Treize morts dans l'attaque d'un camp de l'armée du Yémen

Ce contenu a été publié le 11 mai 2014 - 15:37
(Keystone-ATS)

Al-Qaïda au Yémen a lancé dimanche une attaque contre l'armée dans le sud-est du pays, faisant au moins treize morts. Plus tôt à Sanaa, l'organisation islamiste avait essayé de prendre d'assaut un point de contrôle proche du palais présidentiel et perdu trois de ses hommes.

Douze militaires ont été tués et douze autres blessés lorsqu'un kamikaze conduisant une voiture piégée a forcé la porte d'entrée du camp de la police militaire à Moukalla, chef-lieu de la province du Hadramout, avant de faire détoner sa charge, a indiqué un responsable de l'armée. L'hôpital de la ville a fait savoir qu'un blessé civil avait succombé.

Auparavant, le ministère de l'Intérieur avait annoncé la mort de trois "terroristes" lors d'une attaque, la deuxième en trois jours, contre un point de contrôle situé à 700 mètres du palais présidentiel. Un quatrième "terroriste" et un civil ont été blessés dans cet assaut contre la garde présidentielle.

Vendredi, le même point de contrôle avait été la cible d'une attaque par des membres présumés d'Al-Qaïda. Au moins trois assaillants avaient été tués, selon des sources de sécurité.

Ces nouvelles violences interviennent alors que l'armée, engagée depuis le 29 avril dans une offensive contre Al-Qaïda, a réussi à reprendre plusieurs villes et localités que contrôlait le réseau extrémiste dans les provinces de Chabwa et d'Abyane (sud).

Fiefs d'Al-Qaïda détruits

Un porte-parole de l'armée, cité par l'agence officielle Saba, a affirmé dimanche que des centaines de membres d'Al-Qaïda, dont de nombreux cadres, ont été tués ou blessés dans cette offensive.

"Des fiefs d'Al-Qaïda à Chabwa et Abyane ont été totalement rayés de la carte (...) et nous avons saisi des stocks d'armes, d'équipements et de matériel servant à la fabrication d'explosifs et à préparer des voitures piégées", a précisé ce porte-parole.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.