Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Treize singes meurent dans un parc safari britannique

Le bâtiment du parc safari de Woburn abritant les singes patas originaires d'Afrique a presque entièrement été détruit par les flammes.

KEYSTONE/AP PA/JOHN STILLWELL

(sda-ats)

Les treize singes patas d'un parc safari du sud de l'Angleterre sont morts dans un incendie accidentel mardi, ont indiqué le parc animalier et les pompiers. Cet incident survient dix jours après un feu au zoo de Londres.

"Dans les premières heures du mardi 2 janvier, un feu s'est déclaré dans la maison des singes patas", a indiqué le Woburn Safari Park dans un communiqué. "Les membres du personnel et les pompiers se sont rendus sur place mais, au grand désarroi de tout le monde dans le parc, aucun des treize animaux n'a pu être sauvé", a-t-il ajouté.

Selon les pompiers du Bedfordshire, l'alerte a été donnée peu après 02h30 GMT (03h30 en Suisse) par des gardiens de sécurité qui effectuaient une patrouille de routine dans le parc. "Nous avons conclu que le feu a probablement démarré accidentellement dans un générateur", ont-ils précisé dans un communiqué.

Le bâtiment abritant les singes patas originaires d'Afrique a presque entièrement été détruit. A l'arrivée des secours, son toit s'était déjà effondré.

Suricates disaprus

Le parc de Woburn a ouvert normalement mardi, à l'exception de l'enclos consacré à la jungle, aucun autre animal ne semblant avoir été affecté, selon le parc animalier.

Ce feu est survenu dix jours après un incendie qui a coûté la vie à un oryctérope du Cap le 23 décembre au zoo de Londres, l'un des principaux sites touristiques de la capitale britannique. Quatre suricates n'ont pas été retrouvés et sont présumés morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.