Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les banques Credit Agricole (Suisse), Dreyfus et Baumann ont conclu un accord dans le cadre du programme de régularisation fiscale des banques suisses aux Etats-Unis. Elles paieront un montant total de 130 millions de dollars (128,7 millions de francs).

C'est la filiale helvétique du groupe bancaire français Credit Agricole qui devra s'acquitter du plus lourd tribut, avec 99,2 millions de dollars, indique mardi soir le Département de justice américain (DoJ) dans un communiqué. Il s'agit là de la deuxième plus lourde amende infligée par l'autorité américaine à une banque suisse de catégorie 2, après la tessinoise BSI (211 millions).

La banque privée Dreyfus devra pour sa part payer 24,4 millions de dollars et l'établissement bâlois Baumann 7,7 millions. En échange de leur coopération dans l'ensemble de la procédure pénale, les poursuites contre les trois établissements sont abandonnées, précise le DoJ.

65 cas réglés

Credit Agricole (Suisse) a géré 954 comptes de clients américains, déclarés ou non, pour un montant global dépassant 1,8 milliard de dollars. Dreyfus possédait 855 comptes, pour un total sous gestion de près de 1,76 milliard. Quant à Baumann, le DoJ a comptabilisé 167 comptes, pour près de 514 millions.

Ces nouveaux accords portent désormais à 65 le nombre de banques et instituts financiers suisses inscrits en "catégorie 2" du programme fiscal américain à avoir réglé leur cas avec les autorités américaines. La dernière annonce en date avait été effectuée jeudi dernier. Cornèr Banque et Banque Coop avaient respectivement écopé d'une amende de 5,068 et 3,22 millions de dollars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS