Toute l'actu en bref

Les Etats-Unis cessent "dès aujourd'hui" l'application de l'accord de Paris, a indiqué Donald Trump dans son allocution.

KEYSTONE/AP/PABLO MARTINEZ MONSIVAIS

(sda-ats)

Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi à la Maison Blanche que les Etats-Unis cessent "dès aujourd'hui" l'application de l'accord de Paris sur le climat. Il estime que cet accord "désavantage les Etats-Unis".

"Les Etats-Unis vont se retirer de l'accord de Paris sur le climat" a déclaré le président américain, ajoutant qu'il ne "voulait rien qui puisse se mettre en travers" de son action pour redresser l'économie américaine.

Il a précisé que les Etats-Unis sont prêts à négocier un nouvel accord. Des négociations vont commencer pour revenir dans l'accord de Paris ou sur un nouvel accord sur des termes équitables pour les Etats-Unis.

L'accord de Paris visant à limiter la hausse de la température moyenne mondiale faisait partie de l'héritage de Barack Obama, que Donald Trump a promis de défaire pendant la campagne électorale au nom de la défense des emplois américains.

Deuxième émetteur mondial

Donald Trump a toutefois hésité pendant de longues semaines. De nombreuses voix sur la scène internationale - Chine et Union européenne en tête -, dans le monde des affaires et au sein même de son administration, l'ont appelé à revoir sa position, rappelant ces derniers jours l'urgence d'agir face au réchauffement en cours.

Mitt Romney, l'ancien candidat républicain à la Maison Blanche en 2012, avait notamment estimé qu'avec la décision sur l'accord de Paris c'est "la place de l'Amérique comme leader mondial" qui est aussi en jeu.

Les Etats-Unis sont le deuxième émetteur mondial de gaz à effet de serre, derrière la Chine.

ATS

 Toute l'actu en bref