Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président Donald Trump participait à une réunion électorale à Nashville.

KEYSTONE/AP/ANDREW HARNIK

(sda-ats)

Le président des Etats-Unis Donald Trump a une nouvelle fois promis mardi que les Mexicains paieraient la construction du mur qu'il veut ériger à la frontière américano-mexicaine. L'hypothèse a été immédiatement balayée par son homologue mexicain, Enrique Peña Nieto.

"En fin de compte, le Mexique paiera pour le mur", a déclaré le président américain à des partisans réunis à Nashville, dans l'Etat du Tennessee. "Ils ne font absolument rien pour empêcher les gens de passer par le Mexique, du Honduras et de tous ces pays. Ils ne font rien pour nous aider", a-t-il déploré.

Ces propos ont immédiatement été contestés par le président mexicain, Enrique Peña Nieto, qui a promis sur Twitter que "le Mexique ne paiera jamais pour un mur. Pas aujourd'hui, jamais."

Donald Trump a fait de la construction de ce mur à la frontière mexicaine l'un des principaux arguments de sa campagne présidentielle. Il promettait alors qu'il obtiendrait du Mexique qu'il en règle la facture.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS