Après 2 ans et demi d'absence, l'ancien champion du monde des poids lourds, le Britannique Tyson Fury, a effectué un retour victorieux sur le ring face à l'Albanais de Berthoud Sefer Seferi, samedi.

Seferi a jeté l'éponge à l'issue de la quatrième reprise, déclenchant des sifflets dans la foule, alors que le combat prévu en dix rounds n'avait pas du tout tenu ses maigres promesses jusque-là.

Rendant 25 centimètres et 30 kilos à son adversaire, l'ancien lourd-léger "bernois" s'est logiquement montré attentiste mais, plus surprenant, son adversaire a fait le même choix.

"Je n'étais pas pressé, je prenais mon temps", a souligné Fury, qui voulait retenir "la joie d'être à nouveau un athlète".

Le fantasque Britannique s'était emparé des ceintures WBA, IBF, IBO et WBO de l'Ukrainien Wladimir Klitschko en novembre 2015, mais n'avait pas combattu depuis, en partie à cause d'une suspension pour dopage après un contrôle positif à la nandrolone et à la cocaïne.

En surpoids il y a encore six mois, le natif de Manchester a perdu une cinquantaine (!) de kilos pour préparer son retour.

Dans une Manchester Arena à guichets fermés, son entrée s'est d'abord effectuée sur l'air le plus connu de Carmina Burana, O Fortuna, avant de passer notamment au rap d'Eminem et des Beastie Boys.

Le boxeur de 29 ans compte désormais 26 victoires en autant de combats chez les pros.

Il a déjà lancé un défi à son compatriote Anthony Joshua qui détient toutes ses anciennes ceintures et espère l'affronter dans un an après d'autres combats de reprise.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.