Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jason Day n'est peut-être plus qu'à 18 trous de la consécration. L'Australien attaque en tête ce dimanche le dernier tour de l'US PGA dans le Wisconsin.

Jason Day possède un avantage de deux coups sur le grandissime favori Jordan Spieth dans ce quatrième tournoi du Grand Chelem de l'année. Après bien des déceptions et des places d'honneur --il a terminé deuxième du Masters en 2011 et de l'US Open en 2011 et 2013--, l'Australien de 27 ans peut croire que son heure est arrivée.

La journée de samedi a été longue pour Day: il a dû finir tôt dans la matinée son deuxième parcours interrompu par un violent orage la veille et a enchaîné avec le troisième tour. Il a rendu une carte de 66 (-6) pour un total de 201. Il a même semblé en mesure de rentrer dans l'histoire du golf en étant sur les bases d'une carte de 62, jamais rendue dans un tournoi du Grand Chelem, mais son double-bogey sur le trou no 15 lui a fait perdre un peu de sa concentration.

Day ne peut toutefois pas se relâcher, car il est sous la menace du phénomène Jordan Spieth. L'Américain a fini son troisième tour avec six birdies lors des huit derniers trous et a rallié le club-house avec une carte de 65 et un total de 203. Le Texan âgé de 22 ans joue gros dimanche: en cas de succès, il deviendrait seulement le troisième joueur de l'histoire à remporter trois titres majeurs la même année après Ben Hogan et Tiger Woods.

Mieux encore, il peut déloger le Nord-Irlandais Rory McIlroy de la première place au classement mondial.

ATS