Navigation

Un avion espion a perturbé le trafic aérien en Californie

Ce contenu a été publié le 04 mai 2014 - 10:26
(Keystone-ATS)

Un avion espion américain U-2 a provoqué un problème informatique mercredi passé dans un centre de contrôle aérien de Californie. Les activités de plusieurs aéroports civils de Californie, dont celui de Los Angeles, ont été perturbées.

Les décollages ont été empêchés sur plusieurs aéroports du sud-ouest des Etats-Unis. Par ailleurs, des appareils devant se rendre dans cette région ont été retardés, a rapporté samedi la chaîne américaine NBC.

Le problème informatique, dans un centre de la Federal Aviation Administration, a ralenti les voyages de dizaines de milliers de passagers au départ et à l'arrivée de l'aéroport international de Los Angeles, un des plus fréquentés des Etats-Unis.

L'aéroport Bob-Hope de Burbank, l'aéroport John-Wayne de Santa Ana, mais aussi l'aéroport international McCarran, à Las Vegas, sont au nombre des sites qui ont été concernés par ces perturbations. Le Pentagone n'a fait aucune déclaration sur l'affaire.

Les ordinateurs auraient sauté

NBC a rapporté qu'un U-2 avait traversé l'espace aérien surveillé par le centre des aiguilleurs du ciel de Los Angeles. Il semble alors avoir perturbé des ordinateurs.

Ceux-ci ont alors enclenché des procédures pour empêcher le U-2 d'entrer en collision avec d'autres appareils, alors même que l'avion-espion volait à l'altitude de 18'300 mètres, soit des kilomètres au-dessus des avions de ligne, a indiqué NBC.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.