Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cet été, le TCS prévoit des pics de trafic durant la deuxième quinzaine de juillet, une période synonyme de début des vacances scolaires pour les Zurichois et les habitants des Länder relativement peuplés du sud de l'Allemagne que sont la Bavière et le Bade-Wurtemberg (archives).

Keystone/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Les vacanciers qui roulent vers le sud par le Gothard doivent, comme de coutume, s'armer de patience. Vendredi après-midi, un bouchon de 10 km paralysait l'autoroute A2 devant l'entrée nord du tunnel.

Cela correspond à une attente d'environ 1 heure et 40 minutes, selon le Touring Club Suisse (TCS). Du côté sud de l'ouvrage également, le trafic était dense, causant un embouteillage de 3 km, soit une attente de quelque 45 minutes.

Cet été, le TCS prévoit des pics de trafic durant la deuxième quinzaine de juillet, une période synonyme de début des vacances scolaires pour les Zurichois et les habitants des Länder relativement peuplés du sud de l'Allemagne que sont la Bavière et le Bade-Wurtemberg. Les vendredis et samedis, la file de voitures pourrait s'étirer sur 13 km devant le portail nord du tunnel.

Au départ des cantons de Fribourg, Neuchâtel, Vaud et Genève, les voyageurs qui se rendent dans le nord-est de l'Italie devraient emprunter le col du Simplon, recommande le TCS. Il est aussi possible d'effectuer la traversée par ferroutage, entre Brigue (VS) et Iselle (I).

Depuis Genève, le tunnel et le col du Grand-St-Bernard (VS) représentent une bonne alternative en direction du Piémont ou du sud de l'Italie. L'attente à l'entrée du tunnel y est moins importante qu'au Mont-Blanc, souligne le TCS.

Dans un communiqué, ce dernier rappelle que lorsque l'autoroute est congestionnée, il est interdit d'emprunter la bande d'arrêt d'urgence, même pour rejoindre la prochaine sortie. Sortir de la voiture est aussi interdit: le risque d'accident est trop élevé, à cause des motos ou des véhicules de sauvetage qui tentent de se frayer un chemin. De brefs arrêts-pipi sont en général tolérés.

ATS