Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Vaudoise Fanny Smith a remporté la médaille de bronze dans l'épreuve du skicross. A 25 ans, elle a fêté sa première médaille aux JO.

Fanny Smith a mis fin à la malédiction des Jeux en décrochant le bronze lors de l'épreuve de skicross à Bokwang. Après deux échecs à Vancouver et à Sotchi, la Vaudoise était plus que soulagée dans l'aire d'arrivée.

On entend souvent dire de la bouche des sportifs qu'aux Jeux, seules les médailles comptent. Fanny Smith peut en attester. Dès qu'elle a franchi la ligne à la troisième place derrière les Canadiennes Kelsey Serwa et Brittany Phelan, la skieuse de Villars était aussi heureuse que si elle avait obtenu l'or. "Après deux JO, c'est enfin la bonne, j'ai réussi à me relâcher, a-t-elle déclaré. Mais j'ai vraiment dû me battre pour cette médaille. Elle signifie encore plus pour moi. C'est un objectif, un rêve qui se réalise."

Une bataille avec Sandra Näslund

Avant de parvenir en finale, la Villardoue a dû s'extraire des huitièmes de finale, puis des quarts et enfin de sa demie. Si le premier run s'est disputé sans trop de pression, les choses se sont précipitées dès les quarts avec la présence dans sa série de la leader de la Coupe du monde Sandra Näslund. Parmi les favorites, les deux femmes ont tracé leur route jusqu'en finale en prenant à chaque fois les deux places qualificatives. Cela prouve que le chemin vers le bronze fut loin d'être sans encombre.

Puis vint la finale. Bien partie, Fanny Smith a longtemps occupé le deuxième rang derrière l'intouchable Kelsey Serwa. Sur une piste où les dépassements ne font pas trop partie du paysage, il ne faut pas offrir d'ouverture à l'adversaire. Mais une faute à la réception sur le dernier "roller" a justement permis à Brittany Phelan et à Sandra Näslund de virer devant la Vaudoise.

En jouant un brin des coudes, en mettant au placard pendant quelques secondes sa mentalité d'athlète trop respectueuse, Fanny Smith s'est ressaisie pour finalement repasser la Suédoise et terminer derrière les deux Canadiennes, alors que les drapeaux suisses flottaient haut et que toute sa famille partageait son bonheur dans les tribunes. Ce petit coup de boost sur la fin est peut-être venu de ce clan villardou amassé dans un coin de la tribune et qui n'a eu de cesse d'encourager sa championne.

Les trois autres Suissesses ont connu des fortunes diverses. Sanna Lüdi, assez mauvaise lors des départs mais au bénéfice d'un ski très rapide, a pris la 7e place. Talina Gantenbein s'est classée 12e et Priscillia Annen a obtenu la 23e place.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS