Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Brexit reste d'une actualité brûlante à Londres

KEYSTONE/AP/MATT DUNHAM

(sda-ats)

Un bus rouge avait sillonné l'Albion durant la campagne sur le Brexit, devenant le signe de ralliement des partisans du "Leave" (quitter l'UE). Des pro-Européens ont détourné le symbole en lançant sur la route leur propre bus pour alerter sur les risques d'une sortie.

Ce bus a été présenté mercredi dans le cadre d'une nouvelle initiative de partisans du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne (UE), baptisée "Brexit: cela vaut-il le coup?". Ses flancs sont barrés d'un slogan affirmant que "le Brexit coûtera 2000 millions de livres par semaine selon une étude du gouvernement...".

Le véhicule est parti dans la journée de Westminster, dans le centre de Londres, pour une campagne de huit jours et 33 haltes à travers le pays.

Le message fait écho au slogan "Donnons les 350 millions de livres que nous versons chaque semaine à l'UE à notre système de santé", affiché sur le bus des "Brexiters" avant le référendum de 2016. Cette somme, très controversée, ne prend pas en compte le rabais obtenu en 1984 par l'ancienne première ministre Margaret Thatcher.

La nouvelle campagne pro-UE avait été lancée en décembre dernier sous la forme d'une levée de fonds participative par un petit groupe citoyen basé à Londres, "Camden for Europe".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS