Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le premier match de la finale de la Coupe Stanley a tourné au cauchemar pour Roman Josi et Yannick Weber. Coupables de largesses défensives, les défenseurs bernois ont failli à Pittsburgh.

Détenteurs du trophée, les Penguins, sans Mark Streit surnuméraire, se sont imposés 5-3 face à Nashville dans cet acte I bien improbable. Pittsburgh n'a-t-il pas gagné ce match après avoir été incapable pendant un long intervalle de 37 minutes d'adresser le moindre tir ? Le gardien des Predators Pekka Rinne s'est ainsi incliné à quatre reprises sur les... onze tirs qui lui ont été adressés. Le 5-3 de Nick Bonino a été inscrit à 62'' de la sirène dans la cage vide. Son homologue Matt Murray a, lui, dû faire face à 26 lancers.

Ce match s'est joué à la 57e minute. Roman Josi a perdu la rondelle contre la bande entre la ligne rouge et la ligne médiane pour offrir à Jake Guentzel une position favorable. Son lancer trouvait la lucarne pour le 4-3 alors que son équipe venait d'être rejointe au score. Les Penguins avaient, en effet, mené 3-0 à l'issue de la première période avant de subir l'ascendant des Predators.

Aligné durant 23'14'' pour le temps de jeu le plus élevé de cet acte I, Roman Josi a été crédité d'un bilan de -1. Le Bernois a délivré un assist pour le 3-2 de Colton Sissons inscrit à 5 contre 4. Quant à Yannick Weber, son temps de jeu fut de 7'40'' pour un bilan de -1 également. L'ancien pigiste de Genève-Servette a raté une relance sur l'action qui a permis aux Penguins de marquer le 2-0 par Conor Sheary.

L'acte II se déroulera mercredi toujours à Pittsburgh. Battus pour la première fois dans un premier match lors de ces séries finales, les Predators auront-ils digéré cette défaite malheureuse ?

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS