Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kaboul - Le chef d'Al-Qaïda Oussama ben Laden et le numéro deux du réseau, Ayman al-Zawahiri, vivent dans le nord-ouest du Pakistan, sous la protection d'agents des services secrets, a déclaré un haut responsable de l'OTAN. Le Pakistan a "catégoriquement démenti" cette affirmation.
Le responsable de l'OTAN, dont le nom n'est pas cité, affirme également que le chef des talibans afghans, le mollah Omar, s'est déplacé ces derniers mois entre les villes pakistanaises de Quetta (sud-ouest) et Karachi (sud).
Selon lui, le chef saoudien d'Al-Qaïda, recherché par les Etats-Unis pour avoir commandité les attentats du 11 septembre 2001, vit dans de bonnes conditions dans une des zones tribales pakistanaises frontalières de l'Afghanistan, "sous la protection des habitants et de certains membres des services de renseignement pakistanais".
L'Egyptien Ayman al-Zawahiri se trouve dans la même région, mais pas au même endroit, ajoute ce responsable, qui souligne que "personne (parmi les dirigeants d'Al-Qaïda) ne vit dans une grotte", manière de dire que les deux chefs du réseau vivent dans de bonnes conditions.
"Je démens catégoriquement les informations sur la présence d'Oussama ben Laden, d'Ayman Al-Zawahiri ou même du mollah Omar au Pakistan", a réagi le ministre pakistanais de l'Intérieur.
"Nous avons toujours dit que si quelqu'un avait quelque information à nous donner, nous prendrions des mesures. Oussama ben Laden, (le chef des talibans pakistanais) Hakimullah Mehsud, (le chef rebelle islamiste) Ilyas Kashmiri et tous les autres terroristes sont des agents anti-islam et anti-Pakistan et des mercenaires assassins", a-t-il martelé.
Des responsables américains, dont récemment la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, ont eux aussi affirmé ces dernières années qu'Oussama ben Laden se trouvait dans les zones tribales isolées du nord-ouest pakistanais.
Washington reproche au Pakistan de ne pas en faire assez contre certains alliés d'Al-Qaïda, notamment les talibans qui vont depuis le territoire pakistanais mener des attaques contre les forces américaines et de l'OTAN dans l'Afghanistan voisin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS