Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme qui cambriolait le domicile des personnes à un enterrement a été arrêté fin mars. Détenu dans le canton de Vaud, le quinquagénaire a sévi à plus de vingt reprises sur les territoires jurassien, neuchâtelois, fribourgeois, bernois et vaudois.

La police jurassienne a arrêté ce ressortissant suisse le 27 mars alors qu'il s'apprêtait à commettre un nouveau délit dans la région de Delémont. Depuis le début de l'année, la Brigade d'appui, d'analyses et de coordination (BAAC) de la police vaudoise était sur ses traces.

Le voleur prenait des renseignements via les avis mortuaires parus dans la presse. Il profitait ensuite de l'absence des proches des défunts pour cambrioler les domiciles. Onze délits ont été commis de cette manière dans le Nord et la Broye vaudoise.

Problème "récurrent"

Début mars, un vol par effraction dans le Gros de Vaud s'est de nouveau déroulé selon ce scénario. La police a pu recueillir cette fois des indices techniques qui ont permis d'identifier l'homme domicilié dans le canton de Neuchâtel.

Ce genre d'affaires est "récurrent", remarque Philippe Jaton, porte-parole de la police vaudoise. Il conseille aux personnes qui se rendent à un enterrement de demander à un voisin de "garder un oeil" sur leur logement ou de prendre les mesures nécessaires pour éviter de tels risques.

ATS