Navigation

Un loup se trouverait dans la région de Blonay

Un animal ressemblant fortement à un loup a été aperçu dans la région de Blonay (VD). Des analyses ADN sont en cours pour l'identifier formellement (photo symbolique). KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN sda-ats
Ce contenu a été publié le 05 février 2019 - 14:34
(Keystone-ATS)

Un loup pourrait bien se trouver aux Chevalleyres sur les hauts de Blonay (VD). Aperçu à plusieurs reprises, l'animal n'a toutefois pas encore été formellement identifié comme tel. Des analyses ADN sont en cours.

Immortalisé par des voisins et des curieux, le canidé interpelle et les images circulent depuis lundi sur la Toile. Les internautes s'interrogent: est-ce un loup ou un chien-loup?

"Je pense que c'est un loup mais il n'y a que les analyses ADN qui pourront le dire", répond mardi à Keystone-ATS Stéphane Mettraux, surveillant de la faune. L'homme a prélevé le matin même des poils sur place qu'il a envoyés à Berne pour analyse. "Je ne sais pas quand les résultats seront connus", précise-t-il.

Pas une première

Confirmant une information de 24 heures, il ajoute que l'endroit où l'animal a été aperçu est un lieu de passage. "Ce n'est pas la première fois que des loups y transitent. Il y en a peut-être chaque année, mais la dernière observation certifiée date d'il y a quatre ans".

De son avis, l'animal a dû "descendre d'un étage" pour se nourrir car les hauteurs sont enneigées. Et de préciser qu'un loup se nourrit par exemple de chevreuils ou de cerfs.

Pas d'inquiétude

Aux inquiets, le spécialiste affirme qu'il n'y a pas lieu d'avoir peur. "Il est quand même craintif", explique Stéphane Mettraux. Quant aux curieux qui accourent, il leur transmet un message: "plus cet animal a de la tranquillité, mieux c'est. Je crains qu'il soit apeuré par le flux de personnes, qu'il s'éloigne et se retrouve sur une route".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.