Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rome - Le maire d'un petit village italien a décidé de bannir de sa commune les nains de jardins, qu'il accuse de "porter atteinte à l'environnement naturel", rapporte un journal local. Les contrevenants s'exposent à des amendes au cas où ils tarderaient à s'exécuter.
Le premier citoyen de Furore, sur la côte amalfitaine, près de Naples, a pris un arrêté à cet effet. Des lettres d'avertissement ont déjà été adressées aux contrevenants.
"J'ai reçu une lettre qui annonce l'enlèvement des statuettes de jardin parce qu'elles défigurent le paysage", témoigne Vittoria Criscuolo, une habitante de Furore dont le jardin s'enorgueillit de statuettes représentant Blanche-Neige et les Sept Nains.
"Je vais être obligée de les enlever, sinon je risque une amende", se lamente-t-elle dans le journal "Il Corriere del Mezzogiorno". "Je voudrais quand même savoir si le maire ne pense pas qu'il y a des problèmes plus importants dans notre village que les nains de jardin", ajoute-t-elle.
Face à ces récriminations, la mairie reste inébranlable. "Nous avons mis en place un projet fondé sur le plan local d'urbanisme, auquel ces oeuvres contreviennent: elles doivent être supprimées".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS