Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Septembre s'est révélé plus frais d'un petit degré (0,8) par rapport à la moyenne mesurée entre 1981 et 2010. Intégrant dans ses calculs les prévisions météorologiques jusqu'à mercredi, Météosuisse indique aussi que le mois a été globalement plus sec.

Au nord des Alpes et en Valais, les précipitations ont atteint 30 à 50% de la norme 1981-2010, en particulier sur le Plateau oriental et en Valais central, a précisé l'office fédéral de météorologie mardi dans un communiqué. Les Grisons et le sud des Alpes ont en revanche vu tomber des quantités de pluies supérieures à la moyenne, jusqu'à 190% par endroits.

D'après SRF Meteo, l'été 2015 a été le deuxième plus chaud depuis le début des mesures systématiques, il y a 150 ans environ. Mais le dernier mois de la saison n'a pas suivi la tendance: la vague de chaleur a pris fin exactement le premier septembre.

"Dès le début du mois, le courant a basculé du sud-ouest au nord-ouest, puis au secteur nord", précise Météosuisse. Un afflux d’air marin depuis l’ouest a ensuite fait chuter le mercure. Dès le 5 septembre, l'arrivée d'un front encore plus froid depuis le nord a fait baisser les températures moyennes journalières de 2 à 4 degrés sous la norme, voire de 4 à 7 degrés en montagne.

En Suisse Romande, la moyenne mesurée en septembre correspond à peu près à la norme des années 1961 à 1990, selon le communiqué de SRF Meteo. Au Tessin, il a fait légèrement plus chaud. Du côté alémanique du pays, les températures mesurées ont été plus faibles d'environ 0,5 degré.

ATS