Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A la roulette russe, Stan Wawrinka n'est pas le plus mauvais. Le Vaudois l'a démontré à Cincinnati face à Ivo Karlovic.

Stan Wawrinka s'est imposé 6-7 (2/7) 7-6 (7/5) 7-6 (7/5) devant l'as des aces pour se hisser en quart de finale du septième Masters 1000 de l'année. Il rencontrera le no 1 mondial Novak Djokovic pour la première fois depuis la finale de Roland-Garros où il s'était imposé 4-6 6-4 6-3 6-4 de manière aussi indiscutable qu'inattendue.

Stan Wawrinka a gagné après un long combat de 2h38' au cours duquel aucun joueur n'est parvenu à ravir le service de l'adversaire. Au lendemain d'un match que l'on peut qualifier de "chaotique" contre Borna Coric, Stan Wawrinka a témoigné d'une maîtrise nerveuse remarquable. Il a vu passer 35 aces sans dévier de sa ligne de conduite. Celle qui lui commandait d'afficher une rigueur extrême sur ses jeux de service. A 6-5 au troisième set, il ne tremblait pas ainsi quand il fut à deux points de la défaite. Il le fut encore à 5/5 dans l'ultime jeu décisif avant de conclure sur la septième... double faute de Karlovic.

Après la perte du premier set, Stan Wawrinka a, ainsi, forcé la décision dans les deux derniers jeux décisifs grâce à un seul point gagné à la relance. Le dernier point du match bien sûr sur la double faute et, surtout, ce point pour mener 2/0 dans le tie-break du deuxième set grâce à ce passing de revers que le Croate n'a pas pu contrôler. Ce passing de revers lâché en pleine puissance - sa marque de fabrique - l'a remis sur le bon chemin. Celui le conduit à retrouver un Novak Djokovic qui a frôlé la correctionnelle de David Goffin (ATP 14). Le finaliste de Bâle et de Gstaad a, en effet, mené 3-0 service à suivre dans l'ultime manche avant de complètement craquer.

Novak Djokovic sera particulièrement motivé vendredi. Il veut, bien sûr, sa revanche sur Wawrinka et, également, remporter ce tournoi de Cincinnati, le seul des neuf Masters 1000 qui ne figure pas encore à son palmarès.

ATS