Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un nouveau marronnier sera chargé d'annoncer le printemps à Genève, sur la promenade de la Treille. L'arbre officiel actuel donne des signes de fatigue. En attendant que sa descendance pousse, un "régent" a été nommé pour perpétuer une tradition qui remonte à 1818.

A Genève, le printemps est proclamé lorsque la première feuille du marronnier officiel est sortie. L'ancien marronnier était chargé de cette tâche depuis 1929. Mais aujourd'hui, le plus ancien des fonctionnaires en activité est malade, a relevé le conseiller administratif de la Ville de Genève Guillaume Barazzone.

Le marronnier qui aura pour mission de faire la transition a été choisi pour sa silhouette très élancée et son emplacement, en face de la Tour Baudet, siège du gouvernement, a fait remarquer le sautier du canton de Genève, Maria Anna Hutter. Il se trouve à côté du marronnier fou, qui bourgeonne toujours avant ses compagnons.

Le "régent" devrait annoncer le printemps pendant une dizaine d'années, le temps que des arbres issus du marronnier officiel atteignent l'âge adulte. Ces clones ont été constitués à partir de greffes de rameaux. Des marronniers sont plantés en alignement sur la promenade de la Treille depuis 1720.

ATS