Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un quart de demandes d'asile en moins au 3e trimestre

La baisse des demandes d'asile en Suisse s'explique notamment par le fort recul du nombre de migrants par la Méditerranée centrale (photo symbolique).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Au 3e trimestre 2018, 3664 demandes d'asile ont été déposées en Suisse, soit 23,6% de moins qu'à la même période de l'année précédente. Cette baisse s'explique par l'important recul de la migration par la Méditerranée centrale.

Entre début janvier et fin septembre 2018, 11'484 demandes d'asile ont été présentées en Suisse, soit un recul de 17,5% par rapport à la même période de 2017, a annoncé mardi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM). Il s'agit de la valeur la plus faible pour les neuf premiers mois de l'année enregistrée depuis 2010.

Outre le recul de la migration par la Méditerrannée, cette évolution s'explique par le fait que la Suisse n'est pas un pays de destination privilégié des migrants.

En septembre, le SEM a traité 1749 demandes d'asile en première instance: 279 ont abouti à une décision de non-entrée en matière, dont 223 sur la base de l'accord de Dublin, 391 à l'octroi de l'asile et 643 à l'admission provisoire. Le nombre de cas en suspens en première instance s'élève à 13'484, en baisse de 527 unités par rapport au mois précédent.

En septembre toujours, 496 personnes ont quitté la Suisse sous le contrôle des autorités ou ont été rapatriées. La Suisse a demandé la prise en charge de 469 requérants à d'autres Etats Dublin et 161 ont été transférés dans l'Etat compétent. La Suisse a, quant à elle, reçu 475 demandes de prise en charge émanant d'autres Etats Dublin, et 96 personnes ont été transférées en Suisse.

Les principaux pays de provenance des requérants d'asile ont été l'Érythrée (155 demandes), la Turquie (113), l'Afghanistan (111), la Syrie (107) et l'Iran (77). Pour l'ensemble de l'année, le SEM fonde sa planification sur 19'000 demandes d'asile.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.