Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Interpellé par la police chinoise, le réalisateur tibétain Pema Tseden avait présenté un de ses films au Festival de Locarno en 2009.

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Pema Tseden, réalisateur tibétain primé lors d'un festival de cinéma asiatique en France, a été interpellé par la police chinoise. Il est actuellement hospitalisé, ont indiqué mercredi les autorités et des confrères.

Pema Tseden a été arrêté samedi à l'aéroport de Xining, dans la province du Qinghai (nord-ouest), selon la guilde des réalisateurs de Chine. Il a été interpellé en raison "d'un incident mineur avec la police locale sur une affaire de bagages", a indiqué sur Twitter Robert Barnett, tibétologue à l'université Columbia.

Pema Tseden s'est vu imposer une détention de cinq jours. Diabétique, il a souffert de vertiges durant son incarcération. Robert Barnett a précisé que le metteur en scène a été hospitalisé lundi.

Pas un dissident

Pema Tseden, également connu sous le nom de Wanma Caidan, n'est pas considéré comme un artiste dissident. Il n'a aucun antécédent connu avec les autorités.

La police de Xining a indiqué que le réalisateur a tenté de se rediriger vers la zone de récupération des bagages de l'aéroport de Xining après en être sorti, a déclaré une porte-parole. Pema Tseden aurait refusé de répondre aux ordres des policiers, selon la même source.

Le metteur en scène a passé une nuit en détention et a déclaré se sentir mal le lendemain, a-t-elle précisé. Il a été transféré à l'hôpital en raison d'une pression artérielle élevée et d'un fort taux de sucre dans le sang.

Pema Tseden a notamment participé au Festival international du film de Locarno de 2009. "Tharlo", dernière oeuvre du réalisateur, a obtenu en février le "Cyclo d'Or", la plus haute distinction du Festival international des cinémas d'Asie de Vesoul.

ATS