Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Simona Halep (no 1) bénéficiera d'une quatrième opportunité de conquérir un titre du Grand Chelem samedi à Roland-Garros.

La Roumaine, qui a dominé Garbiñe Muguruza (no 3) 6-1 6-4 dans la première demi-finale, disputera sa troisième finale à Paris. Elle se mesurera à une Américaine, Sloane Stephens (no 10) ou Madison Keys (no 13).

Impressionnante la veille face à Maria Sharapova, Garbiñe Muguruza a manqué son affaire dans un choc qui n'a encore une fois pas tenu ses promesses. La lauréate de l'édition 2016 a ainsi concédé les cinq premiers jeux de cette partie, lâchant à trois reprises son engagement. Elle s'est bien reprise à l'entame de la deuxième manche, menant 4-2. Mais elle a de nouveau craqué à cet instant, perdant les quatre derniers jeux.

Assurée de conserver une place de no 1 mondial qu'elle aurait cédée à l'Espagnole en cas de défaite, Simona Halep a déjà atteint le stade ultime de la compétition sur la terre battue parisienne en 2014 et en 2017. Elle y a respectivement subi la loi de Maria Sharapova et de Jelena Ostapenko, s'inclinant à chaque fois en trois sets. La Roumaine de 26 ans a également été battue en finale du dernier Open d'Australie par Caroline Wozniacki, après avoir mené 4-3 service à suivre dans la troisième manche.

Difficile de ne pas faire de Simona Halep la favorite de la finale de samedi. Elle mène 5-2 dans son face-à-face avec Sloane Stephens, et a remporté cinq des six duels livrés face à Madison Keys. Et elle a affirmé avoir retenu les leçons de ses échecs passés. Mais sera-t-elle réellement capable de maîtriser ses nerfs?

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS