Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Noemi Zbären s'est sorti les tripes! Se jetant sur la ligne, la Bernoise a obtenu le meilleur résultat suisse à ce jour aux Mondiaux de Pékin avec une 6e place sur 100 m haies.

C'est une performance très prometteuse pour cette athlète de 21 ans, une des plus jeunes du plateau. Son accès à la finale, deux heures plus tôt, s'était déjà joué sur le fil.

Zbären a fait preuve de nerfs d'acier pour ce qui constituait sa première finale parmi les "grandes". Jusqu'à présent, cette ancienne heptathlonienne bien charpentée (1m77) de l'Emmental avait brillé dans les catégories jeunesse, avec notamment un titre européen juniors en 2013, une médaille d'argent aux Mondiaux juniors un an plus tôt et, cet été, le titre européen espoirs (M23), à Tallin. A cette occasion, elle avait réalisé le meilleur temps de sa jeune carrière (12''71).

Vendredi, à Pékin, Zbären a aligné en l'espace de deux heures deux chronos d'excellente facture, 12''81 en demi-finale puis 12''95 en finale, qui lui ont permis d'aller se mêler à une bagarre que l'on pouvait penser réservée aux Américaines et aux Jamaïcaines. Le bronze, obtenu par la Biélorusse Alina Talay, s'est joué en 12''66, l'argent en 12''59, par l'Allemande Cindy Roleder. La victoire est revenue à la Jamaïcaine Danielle Williams en 12''57. Celle-ci emmène le trio sans doute le plus inattendu de ces Championnats du monde. Les trois premières ont battu leur record personnel pour l'occasion.

La championne olympique, l'Américaine Dawn Harper Nelson, s'était fait éliminer sur chute en demi-finales, tandis que sa compatriote Kendra Harrison était disqualifiée pour faux départ. La voie était ouverte pour Noemi Zbären, repêchée au temps pour la finale. La Bernoise était sans doute la moins probable des finalistes suisses en puissance évoqués avant ces joutes.

Il s'agit du meilleur résultat helvétique à des Mondiaux depuis la médaille de bronze de Viktor Röthlin sur marathon en 2007 à Osaka.

ATS