Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les forces de sécurité afghanes ont sécurisé la zone à proximité du directorat des écoles à Jalalabad, où s'étaient retranchés au moins deux assaillants.

KEYSTONE/EPA/GHULAMULLAH HABIBI

(sda-ats)

Une nouvelle attaque visant le système éducatif en pleine période d'examens dans l'est de l'Afghanistan, à Jalalabad, a fait au moins onze morts mercredi. L'opération, qui n'a pas été revendiquée, a duré plus de quatre heures.

Les forces de sécurité dépêchées sur place ont progressé lentement dans le bâtiment où s'étaient retranchés au moins deux assaillants. Un photographe de l'AFP emmené sur les lieux a pu voir dix corps à l'intérieur outre ceux de deux assaillants tués dans l'assaut.

Le porte-parole du gouverneur provincial Attaullah Khogyani a confirmé un bilan de onze morts, dont le directeur du département de l'Education à Jalalabad, et dix blessés, pour la plupart des employés. Deux assaillants ont été tués, a-t-il ajouté.

L'attaque avait commencé autour de 09h00 (06h30 en Suisse), elle s'est achevée peu avant 13h00, selon une source de sécurité qui a précisé que "l'endroit a été entièrement nettoyé". Elle avait débuté par plusieurs explosions, deux ou trois selon les sources et les témoins, suivies de tirs.

Cette attaque intervient le jour des examens d'entrée de quelque 16'000 étudiants à l'université de Jalalabad qui composent depuis le début de la matinée, selon un communiqué du gouverneur. Cependant le porte-parole du département de l'éducation, Asif Shinbwari, a précisé que le site attaqué était le directorat des écoles et non le bâtiment principal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS