Toute l'actu en bref

L'auberge de jeunesse Crans-Montana "Bella Lui" a ouvert ses portes vendredi.

Hannes Henz

(sda-ats)

Une auberge de jeunesse s'implante pour la première fois à Crans-Montana. Inaugurée vendredi, elle occupe l'ancien hôtel historique Bella Lui. De quoi attirer dans la station valaisanne une nouvelle clientèle.

L'auberge de jeunesse Crans-Montana "Bella Lui" dispose de 54 chambres pour un total de 145 lits. Elle entre dans la catégorie "Top", standard le plus élevé du réseau", indiquent les Auberges de jeunesse suisses (AJS) dans un communiqué.

L'établissement a ouvert ses portes vendredi dans l'ancien hôtel historique Bella Lui après huit mois de travaux. "Cette rénovation douce a constitué un défi particulier, car l'édifice, érigé en 1930 et classé au patrimoine, est un précieux témoin de l'architecture moderne typique du style Bauhaus", relèvent les AJS.

4 millions de francs

Responsable de tous les biens immobiliers des AJS, la Fondation suisse pour le tourisme social (FSTS) a supervisé la rénovation et y a investi près de 4 millions de francs avec le soutien financier notamment de la Confédération, du canton du Valais et des communes concernées.

Au final, l'établissement offre des chambres réaménagées pour deux à six personnes, un accès pour personnes handicapées et des espaces communs plus spacieux. "Une chambre individuelle restaurée de manière fidèle à l'original de 1930 complète l'offre".

Jeunes et familles

Par définition, une auberge de jeunesse attire les jeunes, mais aussi les familles soucieuses de se loger à moindre coût. Une clientèle que Crans-Montana peine parfois à séduire.

L'offre de la station "est maintenant encore plus étendue. Nous sommes persuadés que l'auberge de jeunesse nous permettra d'attirer de nouveaux segments de clientèle", se réjouit Bruno Huggler directeur de Crans-Montana Tourisme cité dans le communiqué.

Sanatorium de luxe

L'hôtel Bella Lui était à l'origine un sanatorium de luxe. Il a ensuite accueilli des victimes de la guerre, des personnes atteintes de tuberculoses avant de devenir un lieu de cure et de vacances prisé.

La FSTS a racheté le bâtiment à l'Association de l'Eglise évangélique Bella lui. Cette dernière a toujours maintenu l'hôtel 3 étoiles "dans une tradition chrétienne, pour des clients moins fortunés, des vacances de paroisses et des personnes handicapées de Suisse et Belgique".

ATS

 Toute l'actu en bref