Navigation

Une bombe explose dans un hôtel de Londonderry, pas de victime

Ce contenu a été publié le 30 mai 2014 - 16:49
(Keystone-ATS)

Une bombe a explosé sans faire de victimes dans la nuit de jeudi à vendredi dans un hôtel cossu à Londonderry. Cet acte a été condamné par l'ensemble de la classe politique en Irlande du Nord ainsi qu'à Londres.

Selon la police, un homme masqué a déposé un sac contenant une bombe incendiaire à la réception de l'hôtel Everglades peu avant minuit. Avant de s'enfuir, il a déclaré qu'il était de l'IRA (Armée Républicaine Irlandaise) et que les gens avaient 40 minutes pour quitter les lieux.

L'engin a explosé peu de temps après, au moment où des équipes de déminage étaient sur place pour le désamorcer. L'hôtel ayant été évacué, aucune victime n'était à déplorer, mais le lobby de l'établissement a été très endommagé.

"Cet acte doit être condamné", a souligné le vice-Premier ministre Martin McGuinness, ancien dirigeant de l'IRA, qui a dénoncé ceux qui "vivent dans le passé".

Action "irresponsable"

L'attentat a été également condamné par la ministre britannique chargée de l'Irlande du Nord, Theresa Villiers, et le ministre de la Justice David Ford qui a fustigé une action "irresponsable".

Entre 1969 et 1999, l'Ulster a connu trente ans de violences interconfessionnelles qui ont fait 3500 morts jusqu'à la signature des accords de paix en 1998, conduisant au partage du pouvoir entre protestants et catholiques.

Depuis, des violences sporadiques continuent à secouer cette province britannique où des engins explosifs sont toujours régulièrement découverts par la police.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.