Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Conseil de l'Europe a élu Dunja Mijatovic au second tour avec 107 voix (archives).

KEYSTONE/EPA/PATRICK SEEGER

(sda-ats)

Dunja Mijatovic, une Bosniaque de 53 ans, deviendra en avril la nouvelle commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe. L'organisation a préféré mercredi sa candidature à celle de l’ancien député socialiste français Pierre-Yves Le Borgn’.

Cette native de Sarajevo été élue au second tour avec 107 voix. Elle succédera au Letton Nils Muiznieks pour un mandat de six ans. La Bosniaque deviendra ainsi la première femme commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe. Une fonction créée en 1999.

Dunja Mijatovic a travaillé au sein de la mission d’observation de l’Union européenne en Bosnie-Herzégovine, après la guerre de 1992-1995, puis dans plusieurs organes de régulation des médias dans son pays natal. De 2010 à 2017, elle était représentante de la Liberté des médias au sein de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) à Vienne.

Le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe a pour mission de veiller au respect des droits fondamentaux au sein des 47 Etats membres. Il jouit d’une liberté de parole et d’initiative dont ne disposent pas les autres instances de l’organisation, en contrepartie de quoi le Conseil de l’Europe n’est pas officiellement engagé par ses prises de position.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS