Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une cérémonie pré-hispanique lance le "Bicentenaire"

Mexico - Une cérémonie traditionnelle pré-hispanique a lancé mercredi au coeur de Mexico la célébration du bicentenaire de l'indépendance du pays et des 100 ans de sa révolution, ont constaté les journalistes de l'AFP. Des dizaines de milliers de spectateurs ont assisté au spectacle.
Un groupe de "chamans", les prêtres et médecins des anciennes cultures locales, vêtus de robes blanches et coiffés de plumes et accompagnés de danseurs et danseuses au rythme des tambours, ont reproduit sur le Zocalo, la place centrale, le rituel du "Fuego nuevo" (le nouveau feu), qui symbolisait la naissance d'une nouvelle ère.
"Aujourd'hui s'enflamme une lumière qui symbolise une nouvelle conscience, le réveil du Mexique", a expliqué à l'AFP une des actrices du rituel, tout près des ruines de l'ancien "Templo mayor" des empereurs aztèques, démantelé par les Espagnols pour construire sur place la cathédrale et le Palais national.
Les Mexicains étaient déjà environ 60.000 sur le Zocalo, selon la mairie, qui attendait un million de personnes sur la place et la grande avenue de La Reforma au fil des heures.
De défilé de chars allégoriques en concerts musicaux, la fête devait se prolonger jusqu'au "Grito", le "Viva Mexico", cri de l'indépendance hurlé par la foule en écho au président Felipe Calderon à l'approche de minuit.
A ce moment, tout le Mexique lancera le "Grito" à l'unisson, après avoir fait retentir les cloches rappelant celles que le père Miguel Hidalgo avait fait sonner en 1810 dans son église pour appeler à l'insurrection contre l'Espagne.
Jeudi, un défilé militaire réunira des détachements de 17 pays, dont celui des officiers de l'Ecole spéciale militaire française de Saint-Cyr accompagnés de deux hélicoptères d'Eurocopter, alors que le Mexique s'est engagé mercredi à acheter six nouveaux exemplaires au constructeur européen.
Ces cérémonies sont entourées de mesures de sécurité renforcées en raison des 28.000 morts accumulés ces quatre dernières années, depuis le début de l'administration Calderon, dans la "guerre des cartels" pour le contrôle du trafic de la drogue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.