Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Souvent placé mais jamais sacré en Grand Chelem, Dustin Johnson a pris les commandes de l'US PGA. L'Américain a rendu une carte de -6.

Deux mois après sa deuxième place à l'US Open, Johnson, qui est le compagnon de la fille aînée de la légende du hockey sur glace Wayne Gretzky, a idéalement débuté le quatrième tournoi majeur de l'année. Le no 8 mondial a réussi un eagle et cinq birdies sur le parcours de Whistling Straits où il a connu l'une des pires désillusions de sa carrière. Lors de l'US PGA 2010, il était en tête avant le dernier trou, mais il a laissé échapper la victoire à cause d'un bogey et d'une pénalité de deux coups pour avoir oublié son fer dans un bunker.

Son avance n'est toutefois que d'un coup sur le Suédois David Lingmerth (67) et de deux coups sur un groupe de huit joueurs dans lequel figurent notamment l'Américain Matt Kuchar et l'Australien Jason Day (68).

Rory McIlroy et Jordan Spieth accusent pour leur part cinq coups de retard (71, -1), mais le no 1 mondial et son dauphin ne cachaient pas leur soulagement après cette première journée où les conditions se sont détériorées lorsqu'ils étaient sur le parcours.

Si McIlroy et Spieth sont en embuscade à la 24e place, l'Américain Zach Johnson, vainqueur du British Open, a perdu déjà beaucoup de terrain avec une carte de 75 (+3), tout comme Tiger Woods. L'ancien no 1 mondial a compromis ses chances de passer le cut vendredi à l'issue du 2e tour.

ATS