Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gaithersburg - Une commission consultative a recommandé mardi aux autorités sanitaires américaines de révoquer l'autorisation de l'Avastin de Roche pour le traitement du cancer du sein. Cette conclusion est un coup dur pour le médicament vedette du laboratoire suisse.
Si la Food and Drug Administration (FDA) suit cet avis, Roche ne pourra plus faire la promotion de l'Avastin pour cet usage aux Etats-Unis.
Les médecins pourront toujours prescrire le médicament pour le cancer du sein, car il conserverait son autorisation pour les cancers du colon, du poumon, du cerveau et des reins, mais un recul des ventes serait probable.
Les membres de la commission consultative ont considéré que le traitement n'offrait pas de bénéfices suffisants pour le traitement des cancers avancés du sein au regard de ses risques importants. Ils ont voté à 12 voix contre une pour le retrait de l'autorisation en ce qui concerne le traitement du cancer du sein.
La FDA suit généralement les avis de la commission consultative. Il s'agit d'un coup dur pour l'Avastin qui est un traitement très utilisé pour différents types de cancer.
Genentech, filiale américaine de Roche, a fait savoir dans un communiqué qu'elle maintenait ses données montrant que l'Avastin aide les patientes avec un cancer du sein avancé.
De plus, "la recommandation ne concerne pas l'utilisation de l'Avastin pour les cancers avancés du sein dans d'autres pays", a-elle ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS