Navigation

Une jeune femme probablement décédée à cause de la pilule "Yaz"

Ce contenu a été publié le 15 novembre 2009 - 12:01
(Keystone-ATS)

Berne - La jeune femme décédée en septembre d'une embolie pulmonaire après la prise de la pilule contraceptive "Yaz" a probablement été victime d'un effet secondaire de ce médicament. Swissmedic a confirmé un article en ce sens du "SonntagsBlick".
Il n'est pas possible de déterminer avec certitude la cause d'une embolie pulmonaire: c'est pourquoi il faut en rester aux supputations, a expliqué le porte-parole de Swissmedic Joachim Gross.
Cela ne change rien au fait que ce type de pilule n'est pas plus dangereux que n'importe quelle autre, poursuit Joachim Gross. Les cas de thrombose ne sont pas rares: au pire des cas, ils conduisent à une embolie pulmonaire puis à la mort.
Il y a trois semaines, Swissmedic avait déjà annoncé que "Yaz" ou "Yasmin", des pilules contraceptives qui contiennent de la drospirénone, ne sont pas plus dangereuses que d'autres préparations du marché.
Une vérification supplémentaire est en cours actuellement. Celle-ci n'est pas focalisée sur le cas de la jeune femme décédée en septembre, précise Joachim Gross: il s'agit d'un examen général. De telles procédures sont courantes quand des effets secondaires indésirables sont annoncés.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.