Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les archives du journaliste Roger de Diesbach sont désormais disponibles pour les chercheurs et historiens. Ceux-ci devront toutefois obtenir l'autorisation de la famille pour les consulter.

Cinq ans de travail ont été nécessaires pour classer et inventorier cette importante masse de dossiers d'enquête, ont souligné jeudi les Archives de l'Etat de Fribourg. Les 27 mètres linéaires de documents datés de 1916 à 2009 lui ont été légués par l'épouse du journaliste.

Notes de lecture et d'entretiens, correspondances et autres bribes d'informations permettent de reconstituer les étapes souvent complexes de la constitution d’un dossier d’enquête, dont le public n’aura finalement connu que le produit fini.

Courage journalistique

Roger de Diesbach (1944-2009) était une figure de proue du journalisme d’investigation en Suisse romande. Formé au "Journal de Genève", il a dirigé le Service d’enquêtes et reportages de l’Agence Télégraphique Suisse (ats), puis a travaillé pour "La Tribune de Lausanne-Le Matin".

Roger de Diesbach a fondé en 1986 le BRRI, agence indépendante axée sur des enquêtes de terrain au long cours, et a reçu en 1987 le Prix Jean-Dumur récompensant le courage journalistique. Il a oeuvré par la suite au "Journal de Genève-Gazette de Lausanne", avant de devenir rédacteur en chef de "La Liberté" en 1996.

Atteint par la maladie, il a quitté ce poste en 2004 mais est resté actif jusqu'à sa mort au sein du quotidien fribourgeois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS