Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Unia reproche à Sempione Retail d'avoir caché la situation réelle aux salariés et exhorte OVS à prendre ses responsabilités (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Au lendemain de l’annonce du sursis concordataire par Sempione Retail, Unia dénonce le manque de transparence envers les salariés. Le syndicat demande à la chaîne OVS d’assumer sa responsabilité sociale.

Unia a appris avec "regret et colère" le retrait annoncé d’OVS de Suisse, écrit jeudi le syndicat qui demandait voici 15 jours au groupe de faire toute la transparence sur son plan de restructuration. Pour Unia, "l’entreprise a caché sa situation réelle à ses salariés, ne leur permettant pas de prendre les dispositions nécessaires."

Le syndicat s'interroge sur certains agissements de l’entreprise. Il cite l'absence d’état des stocks ou de budget de suivi du personnel, le renvoi subit et massif de marchandises en Italie, les majorations de prix inexpliquées ainsi que la vente très rapide après le rachat des biens immobiliers hérités du groupe Charles Vögele.

Plus de 1100 emplois affectés

Pour rappel, les magasins OVS vont fermer en Suisse leurs portes. La société Sempione Retail, qui exploite les 140 boutiques de la marque italienne, a annoncé jeudi avoir obtenu un sursis concordataire provisoire. Quelque 1150 collaborateurs sont touchés.

Unia réclame de négocier des mesures d’accompagnement, telles qu’un "job center" et des indemnités financières. "Si Sempione n’est plus en état de le faire, la maison-mère italienne doit assumer ses responsabilités et venir à la rescousse", insiste le syndicat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS