Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Entre avril et juin, les recettes d'UPC, filiale helvétique du géant britannique Liberty Global, ont reculé de 1,9% sur un an à 327 millions de francs (archives).

KEYSTONE/MANUEL LOPEZ

(sda-ats)

UPC a subi une contraction de ses revenus au 2e trimestre. L'opérateur zurichois, numéro un suisse du câble, a souffert du repli du nombre d'abonnés dans le fixe, l'internet et la télévision, alors qu'il a crû dans la téléphonie mobile.

Entre avril et juin, les recettes de la filiale helvétique du géant britannique Liberty Global ont reculé de 1,9% sur un an à 327 millions de francs. Si l'activité avec les clients professionnels a bondi de 21%, celle avec les clients privés s'est contractée, a ajouté jeudi UPC, sans détailler les chiffres pour la clientèle privée.

En matière d'abonnements pour les particuliers, ceux pour l'offre mobile ont augmenté de 8000 sur un trimestre pour s'établir à 129'000, tandis que la téléphonie fixe a subi une contraction de 5000 à 530'000. Les nouveaux contrats pour l'offre internet ont reculé de 13'000 à 725'000 et ceux à la télévision de 36'000 à 1,14 million.

Le directeur général Eric Tveter, a évoqué "la vive concurrence" sur le marché suisse pour expliquer le repli dans le segment clientèle privée. UPC doit y faire face aux offres concurrentes de Swisscom, Sunrise et Salt.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS