Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La vague de froid qui sévit en Europe depuis une dizaine de jours a fait de nouvelles victimes lundi, portant le bilan des morts par hypothermie à environ 360. A ce nombre s'ajoutent les victimes des routes glissantes, des poêles défectueux ou des inondations dues à la fonte des neiges.

L'Est du Vieux continent a encore payé le plus lourd tribut, avec neuf morts de froid en Pologne ces dernières 24 heures, soit 62 décès depuis le 27 janvier. La plupart des victimes sont des sans-abri, souvent en état d'ébriété.

En Ukraine, 135 personnes sont mortes de froid. "La raison principale de ces décès est l'abus d'alcool", a expliqué le ministère des Situations d'urgence.

Un barrage cède en Bulgarie

Au moins cinq personnes sont mortes noyées en Bulgarie lorsqu'un barrage a cédé sous la pression de l'eau accumulée par la fonte des neiges et de fortes pluies. Une cinquantaine d'autres ont dû être évacuées du village.

En raison d'une crue de la rivière Maritsa, le train reliant Belgrade (Serbie) à Istanbul (Turquie) est bloqué en Bulgarie depuis le milieu de la nuit. Des tempêtes de neige et une baisse des températures jusqu'à -17 degrés Celsius sont prévues dans les prochains jours dans ce pays.

Mort devant sa porte

Dans les Balkans, le bilan des morts a atteint 18. Un Croate de 50 ans a été retrouvé gelé sur le pas de sa porte, dans la région de la ville côtière de Sibenik.

L'Ouest de l'Europe n'est pas épargné, même si le bilan humain y reste nettement moins lourd. En Grande-Bretagne, le trafic était redevenu quasi-normal lundi matin à Heathrow, premier aéroport européen. La veille, six centimètres de neige avaient conduit à l'annulation d'environ la moitié des 1300 vols prévus.

En Italie, la neige a fait son apparition aux environs de Naples. Le bilan s'établit jusqu'à présent à 17 morts. La neige et le mauvais temps frappent aussi l'Afrique du Nord. Depuis vendredi, 19 personnes ont péri en Algérie.

ATS