Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Valais: La commission de justice se saisit de l'affaire FIFA

Les liens entre le premier procureur du Haut-Valais (photo) et le président de la FIFA ont été évoqués dans le cadre des "Football Leaks" (archives).

KEYSTONE/DOMINIC STEINMANN

(sda-ats)

La mise en cause du premier procureur de l'office régional du Haut-Valais pour sa proximité avec le président de la FIFA a occupé le parlement valaisan vendredi matin. Il a chargé la commission de justice du Grand Conseil de se saisir du dossier.

Le Grand Conseil a accepté à l'unanimité moins une voix les résolutions urgentes portées par le PLR et l'UDC. Elles demandent à la commission de justice (COJU) du parlement de se pencher sur les liens entre le responsable du ministère public haut valaisan et Gianni Infantino.

Un procureur

Début novembre, le ministère public valaisan a annoncé avoir confié à un procureur extraordinaire la mission d'établir les faits après la mise en cause du premier procureur Rinaldo Arnold dans le cadre des "Football Leaks". Le procureur extraordinaire devra déterminer si les faits sont susceptibles de relever ou non du droit pénal.

Rinaldo Arnold aurait reçu des avantages du président de la Fédération internationale de football (FIFA). Il aurait organisé pour lui une rencontre avec le procureur général de la Confédération, Michael Lauber, au printemps 2016.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.