Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les chasseurs valaisans ont bien accompli leur rôle de régulateur du gibier lors des deux semaines de chasse haute de septembre. Les prélèvements minimaux planifiés par le service cantonal de la chasse ont en général été atteints et le bilan est satisfaisant.

Les quelque 2500 chasseurs ont abattu 1737 cerfs, 423 de plus qu'en 2010. La répartition des prélèvements satisfait le service de la chasse. Le système d'ouverture alternée des réserves s'est avéré positif, indique mercredi un communiqué.

Chevreuils et chamois se sont bien remis des rigueurs de l'hiver 2008-2009. Les chasseurs ont tiré 3041 chamois, plus que la moyenne de 2781 bêtes des cinq dernières années. Ce bilan confirme la pertinence du système de régulation qui sera reconduit jusqu'en 2015.

Petit gibier

Pour le chevreuil, l'augmentation des tirs de femelles n'est pas significative avec 408 bêtes tirées contre 397 en 2010 alors que la moyenne des cinq années précédentes est de 471. Mais un bilan définitif pour le chevreuil ne pourra être tiré qu'à l'issue de la période de chasse basse, le 22 octobre.

La chasse basse se poursuit jusqu'au 29 novembre avec le tir du petit gibier à poils ou à plumes comme les lièvres, les tétras-lyre ou les faisans.

ATS