Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion - Les organisations touristiques régionales valaisannes sont à la peine. Après Conches Tourisme, qui réunissait les stations de la vallée de Conches, c'est au tour de Sion Région Tourisme (SRT) de disparaître. Ce développement inquiète Valais Tourisme.
Rejetée il y a une année par 75% de l'électorat valaisan, la loi sur le tourisme voulait justement initier un système de régions touristiques. Et actuellement c'est l'inverse qui se passe, déplore Urs Zenhäusern, directeur de Valais Tourisme.
Les regroupements sont indispensables pour mettre la gestion en commun et diminuer les frais afin de dégager des moyens supplémentaires pour la promotion. Individuellement les stations ont de plus en plus de peine à être présentes sur tous les marchés.
Dans le débat de la loi sur le tourisme, les professionnels de la branche ont montré leur opposition aux regroupements. La suite logique est que certaines de ces structures qui tenaient en attendant le verdict des urnes soient abandonnées, estime François Seppey, chef du service du développement économique de l'Etat du Valais.
L'Etat du Valais n'a pas l'intention d'imposer des regroupements si les acteurs n'en montrent pas la volonté. Comme pour Conches, la dissolution de Sion Région Tourisme est le choix des stations concernées.
Une certaine incompréhensionLa dissolution de SRT, votée par ses membres lundi soir, entraînera la dissolution de l'association Coeur du Valais qui chapeautait l'administration de SRT et de Sierre Anniviers Tourisme. L'union des forces n'a pas résisté à cinq années de vie commune.
Le rôle de Coeur du Valais n'a peut-être pas été très bien compris, estime Martin Hannart, directeur ad interim. Elle a souvent été apparentée ou mélangée avec une destination touristique alors que ce n'était qu'une entité de gestion.
Pour les destinations, l'important est d'avoir justement une structure de management, selon M. Zenhäusern. Cette structure n'est pas une destination, il n'est pas utile qu'elle ait une nouvelle appellation, surtout pas artificielle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS