Toute l'actu en bref

Le Belge Greg Van Avermaet a remporté le circuit Het Nieuswblad, à Gand (BEL) en devançant au sprint ses deux compagnons d'échappée, le Slovaque Peter Sagan et le Belge Sepp Vanmarcke.

Si Tom Boonen a été contraint à l'abandon après avoir chuté à deux reprises sans gravité, les autres favoris en puissance des premiers monuments de la saison (Milan-San Remo, Tour des Flandres, Paris-Roubaix) ont répondu présent.

A Gand, Van Avermaet, champion olympique de course en ligne à Rio, a battu le champion du monde en titre. Comme en 2016.

Le leader de la formation BMC a signé sa première victoire de la saison, la 43e de sa carrière, en piégeant Sagan au sprint en prenant l'intérieur du dernier virage.

"C'était le bon choix. Je n'étais pas le plus fort. Je pense qu'en force pure, Peter m'était supérieur. Il fallait être intelligent pour gagner", a expliqué Van Avermaet avant de monter sur le podium en tenant dans ses bras sa fille, Fleur.

"C'est réjouissant en vue de mon grand objectif, le Tour des Flandres car je m'impose alors que je ne suis pas encore à 100%", a-t-il poursuivi.

Van Avermaet, Sagan et Vanmarcke ont pris les devants à 30 kilomètres de la ligne d'arrivée, alors que plusieurs chutes avaient perturbé la course. Ils n'ont jamais été repris malgré la chasse menée surtout par les coureurs de l'équipe Quick Step Floors, Philippe Gilbert en tête.

Comme il y a un an, le victoire s'est jouée au sprint entre Van Avermaet et Sagan. Avec le même verdict.

"C'est effectivement la copie conforme de l'année passée", a expliqué Sagan qui disputait sa première course depuis 23 jours. Après s'être aligné sur le Tour Down Under, le Slovaque avait privilégié une longue période d'entraînement.

ATS

 Toute l'actu en bref