Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La croix métallique installée au sommet de la Dent d'Hérens, voisine du Cervin, a été sciée et jetée dans la face nord où elle a été retrouvée le 2 août en piteux état. L'acte scandalise toute la région (archives).

KEYSTONE/ARNO BALZARINI

(sda-ats)

Une croix métallique installée au sommet de la Dent d'Hérens, à Zermatt (VS), a été sciée et jetée au bas de la montagne par des inconnus. L'acte de vandalisme scandalise les montagnards et les autorités locales.

"Une croix est installée sur tous les sommets, c'est une tradition", explique la présidente de Zermatt Romy Biner-Hauser. Elle ne comprend pas cet acte de vandalisme qui a heurté toute la communauté locale, dit-elle en revenant sur une information du Walliser Bote de vendredi.

La croix a été retrouvée le 2 août au pied de la face nord de la montagne. Elle avait été érigée en 2013 à l'occasion du 150e anniversaire de la première ascension du sommet voisin du Cervin. Il s'agissait d'une initiative privée de guides. Ils avaient obtenu l'autorisation de la commune de Zermatt et des deux communes italiennes qui se partagent la montagne, précise Mme Biner-Hauser.

La présidente de Zermatt est d'avis qu'il faut remettre la croix en place après l'avoir réparée. Elle doit encore rencontrer le guide à l'origine de la pose de la croix pour déterminer les suites à donner à cette affaire. Aucune plainte n'a encore été déposée, indique la police cantonale.

ATS