Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vaud, Lausanne et le CIO veulent renforcer leur collaboration

Lausanne - Vaud, Lausanne et le Comité olympique international (CIO) veulent créer un véritable pôle du sport international. Une association dotée d'un secrétariat et un bâtiment pour une académie du sport sont notamment prévus.
Avec le siège du CIO, d'une cinquantaine de fédérations et d'organisations sportives, sans compter de nombreuses institutions qui s'occupent du sport, la région lémanique possède un atout majeur de développement. Le secteur emploie plus de 1400 personnes et génère quelque 200 millions de francs par an en terres vaudoises, rappellent mardi la ville et le canton.
Un pas supplémentaire devrait maintenant être franchi, jugent les trois partenaires. Ils s'engagent à mettre en réseau les différents acteurs, à fonder une association, à construire vers Dorigny un bâtiment destiné à accueillir une académie du sport. La formation supérieure et postgrade sera élargie, en lien notamment avec l'UNIL ou l'EPFL.
Pour la région, il s'agit également de développer une véritable promotion économique liée au sport international, outre la volonté d'attirer de grandes manifestations sportives à l'instar de Gymnaestrada en 2011, souligne le communiqué.
Critiques entenduesCette offensive pour mettre sur pied un pôle du sport international n'est pas sans rappeler le constat dressé en 2007 par la Commission de gestion du Grand Conseil vaudois (COGES): la coordination entre les différentes activités sportives installées dans le canton est "faible", déplorait alors le rapport.
"Compte tenu des enjeux socio-économiques et de la présence du CIO, une meilleure gouvernance serait sûrement souhaitable", critiquaient les députés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.