Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Le pitbull Baxxter devrait être euthanasié, a décidé la conseillère d'Etat vaudoise Jacqueline de Quattro. La propriétaire du chien, qui a blessé un enfant en décembre, a 30 jours pour faire recours.
La cheffe du Département de la sécurité et de l'environnement a pris cette décision pour des raisons de sécurité publique, a indiqué sa porte-parole, confirmant des informations de la RSR. La propriétaire du chien n'avait pas l'autorisation de posséder un tel animal qui n'avait été ni annoncé ni autorisé.
Après la blessure infligée à l'enfant à Préverenges le 11 décembre, le vétérinaire cantonal a décidé le 18 décembre que le pitbull ne serait pas rendu à la propriétaire et pourrait être replacé sous conditions.
Le 15 janvier, la propriétaire s'est opposée à cette décision en demandant la levée du séquestre et le retour du chien chez elle. Le vétérinaire ayant ensuite maintenu son avis, Jacqueline de Quattro a averti l'avocat que si le recours n'était pas retiré, Baxxter risquait d'être euthanasié.
Comme la propriétaire n'a pas fait machine arrière, la cheffe du Département a décidé d'euthanasier le chien. Un recours devant la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal est possible dans un délai de 30 jours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS